Raymond Queneau

 

74

 

Rien ne sert de courir

 

74

 

Un grain de blé s’envola

en l’air loin de l’aire

un grain de blé voyagea

parcourant la terre entière

Un oiseau qui l’avala

traversa l’Atlantique 

et brusquement le rejeta

au-dessus du Mexique

Un autre oiseau qui l’avala

traversa le Pacifique

et brusquement le rejeta

au-dessus de la Chine

Traversant bien des rizières

traversant bien des deltas

traversant bien des rivières

traversant bien des toundras

Dans son pays il revint

brisé par tant d’aventures

et pour finir il devint

un tout petit tas de farine

Pas la peine de tant courir

pour suivre la loi commune.

 

 

 74

 

 

89 

 

 

 

 

 

Publicités

2 réponses à “Raymond Queneau

  1. ♥ ♫ ♥ Nad'Ouche

    Coucou Fanfanj\’aime ce petit texte, c\’est vrai notre destinée est tracée, profitons de la vietant que l\’on peut ! J\’espère que Michel va bien ainsi que toi, moi today ca va, je pense pas plus loin pour le moment, hier douce soirée rigolade avec les filles sur mon blog, ça fait chaud au coeur cette amitié virtuelle.Journée consacrée à nos disparus qui sont en nous à jamais.Bisous à vous deux

  2. courir non; mais au moins il a voyagé et gratis encore, il en a vu du pays ton petit grain de blé ou de folie, tu sais celui que nous possedons toutes, et qui fait la vie si belle par moment. de toute façon moi il y a longtemps que je ne courre plus, je prends mon temps, et va comme je te poussebisesmumu

Laisser un commentaire ;) Ca fait toujous plaisir :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s